Les billets actu de la réserve

Jeudi 19 juillet 2012 4 19 /07 /Juil /2012 08:00

Quel meilleur cadre que celui du parc du Marquenterre pour apprécier la nature tout en affinant ses compétences en photographie ? En effet le mois dernier, par une belle journée ensoleillée de juin, neuf passionnés ont participé à une journée chargée en pratique et en théorie…

Après un petit déjeuner d’accueil, les « stagiaires » se voyaient arpenter le parc à eux seul dès 8h30. Le premier point de sorti fût le « point de vue du parc », qui par sa vue panoramique permet d’observer les espèces qui y ont élu domicile. On  peut cependant deviner la déception (de courte durée !) des stagiaires lorsqu’il leur est demandé de laisser leur appareil photo en salle pour cette première sortie : en effet le seul but ici était simplement de prendre du recul en observant les comportements des oiseaux, une étape incontournable. Pourtant cet esprit qui est transmis tout au long de la journée est très vite compris et nous permet par la suite d’arborer - finalement - nos appareils photos !

De retour en salle, nous nous sommes mis à l’attaque de quelques principes d’ornithologie (identification, habitudes, rythmes de vie des espèces) ainsi que des bases de la photographie animalière. Pendant cette journée, plusieurs sorties sur le terrain furent mises en place afin d’appliquer ces principes et nous permirent d’échanger sur des sujets aussi riches que variés, que ce fût sur la famille de foulques qui construisaient leurs nids en compagnie d’un rat musqué, sur les échasses blanches en toute élégance ou encore sur les magnifiques iris jaunes qui débutaient leur floraison…

Avant de s’arrêter pour un déjeuner bien mérité, nous avons visualisé notre « travail » matinal sur le projecteur. Cette étape permet de voir les impacts des différents réglages de l’appareil photo sur l'image. L'analyse en groupe permet de recadrer et orienter chaque participant sur un axe de progression.

L’après-midi nous étions gâtés par un ciel dégagé et la lumière parfaite d’un soleil qui diminuait lentement… des conditions parfaites pour profiter de toutes les couleurs du parc et ses habitants !  L’objectif de ce module était de prendre le contrôle de l’appareil photo et les réglages qui influencent la lumière : l'exposition. Ces "gros" mots (ouverture, vitesse, sensibilité) qui, avant, faisaient peur devenaient les meilleurs amis de nos photographes : à la poubelle le mode tout automatique !

Avec ces principes bien assimilés, le dernier exercice fût des plus simples : observer et "s’amuser" ! C’était l’occasion d’explorer le parc après sa fermeture en toute tranquillité et d’être en contact proche de la nature toute en s’exprimant à travers la photo.

Malheureusement, tous passionnés que nous étions, l’heure tardive nous a obligé à donner un peu de répit aux vrais habitants du parc, et nous avons dû rentrer au pavillon. Cependant la journée ne pouvait se terminer sur une note nostalgique, c’est pourquoi un plateau de produits du terroir nous attendait et accompagnait une dernière visualisation des photos, ce qui fût pour régaler aussi bien nos papilles que notre appétit de nature… !

Sur une journée, la progression de tout le monde fut clairement mise en évidence. De nombreuses images naturalistes étaient superbement réussies, des moments magiques capturés. Fatigués mais heureux, nous sommes rentrés la tête pleine de bons souvenirs, et sans doute aucun avec l’envie de ressortir prendre des photos dès que possible !

Alexander Hiley, guide photographe naturaliste

Et maintenant, place aux photos de Christian PETIAU, Isabelle LAFORET, Jean-Marc LEMIGNOT, Viviane VANWASSENHOVE, Karine MANGOT, Aurélie et Jacques BIZET  : 

2012-06-09- IsabelleLaforet 03

2012-06-09- ChristianPetiau01

AurelieBizet.jpg

2012-06-09- ChristianPetiau02

2012-06-09- IsabelleLaforet 02

2012-06-09- IsabelleLaforet 05

2012-06-09_JB_1.jpg

2012-06-23_JB_2.jpg

2012-06-09- JeanMarc-LeMignot01

2012-06-09- KarineMangot 01

2012-06-09- VivianeVanWassenhove 02

2012-06-23- JeanMarc-LeMignot03

2012-06-09-_KarineMangot_02-copie-1.jpg

2012-06-09- JeanMarc-LeMignot02


Ecrire un commentaire - 3 réactions
Lundi 16 juillet 2012 1 16 /07 /Juil /2012 11:12

 

Iris faux-acore (aussi appelé Iris des marais ou Iris jaune), Fuligule morillon et Chrysomélidés (petit coléoptère phyllophage)

2012-07-16_LZ_1.jpg

Laurent Zagni, Guide naturaliste illustrateur


Ecrire un commentaire - 6 réactions
Lundi 9 juillet 2012 1 09 /07 /Juil /2012 08:00

Les derniers travaux de création d’îlots et de reprofilage de berges ont répondu aux attentes… des limicoles. Un couple de Petit gravelot a élevé jusqu’à l’envol 4 jeunes. 10 couples d’Avocettes ont couvé sur les graviers, seuls 3 couples ont donné 9 jeunes à l’envol. Les 7 autres nids ont été consommés par un renard... Quel plaisir de voir pour la première fois des poussins d’avocettes tout près des visiteurs et des groupes scolaires sur le début du parcours sans « cage à humains » !

NathanaelHerrmann PetitGravelot

Nous le savons, certaines personnes ont regretté les zones de buissons le long des points de vue. Cet espace datait de 1973 lors du creusement du plan d’eau et était donc formé de buttes de curage avec une flore nitrophile composée de ronces, sureaux, argousiers, eupatoires… Certes les deux couples d’Accenteur mouchet, le couple de Rossignol philomèle ont dû déménager. Le couple de Fauvette grisette s’est installé au pied de la dune où les zones arbustives ont été maintenues.

Mais pour ces passereaux on parle de millions de couples en France pour 3200 couples d’Avocettes ! Et quand on voit comment se boise les marais dans les vallées de la Maye, de l’Authie, les priorités s'imposent rapidement. Gérer c’est faire des choix… pour une harmonie finale.

Philippe Carruette, photo Nathanaël Herrmann



Ecrire un commentaire - 6 réactions
Jeudi 5 juillet 2012 4 05 /07 /Juil /2012 15:03

Nous vous proposons un stage qui sera abordé sous les 2 angles de la photo de nature : la connaissance photographique et la connaissance naturaliste.

2012-06-27_AH_1.jpg

2012-06-29_NathanaelHerrmann_AvocetteElegante_Avocet_Baiede.jpg

La journée s'alternera entre les explications en salle et la concrétisation directe sur le terrain.

 

Objectif photo : prendre en main son appareil photo

- Sortir des réglages "tout automatiques" où l'appareil photo décide pour vous

- Réussir à traduire vos intentions dans une image (travail de composition)

- Maîtriser les principaux réglages qui résoudront 95 % de vos problèmes (flou, trop jaune, trop sombre, fade...)

- Savoir analyser une photo (informations fournies par l'appareil photo)

- Démystifier le langage photo (focale, diaphragme, ouverture...)

- Valoriser la photo sans la dénaturer (post-traitement)

- Connaitre les techniques d'approche de la photo animalière (affûts, toiles...)

 

Objectif naturaliste : Comment s'y prendre pour photographier la nature ? Quels avantages à la connaître pour la photographier ?

- Méthode d'approche pour connaître un milieu, les espèces potentielles et celles observées

- Mise en pratique : les oiseaux (connaissance des cycles de vie, identification, comportements...)

- Technique et conseils pratiques pour photographier les oiseaux, éthique également abordée

- Connaissance des outils pour progresser rapidement

 

Conditions et informations complémentaires :

Niveau requis : aucun

Matériel photographique minimum : juste un appareil photo (compact, bridge ou reflex) permettant l'usage de modes créatifs et un objectif de 200mm (> conseillé) !

Encadrants : Alexander HILEY, Nathanaël HERRMANN

Renseignements complémentaires au 03 22 25 68 99 / parc.marquenterre@baiedesomme.fr

 


Ecrire un commentaire - 1 réactions
Mercredi 20 juin 2012 3 20 /06 /Juin /2012 17:14

Même si à la base, notre métier premier est la gestion des espaces naturels, nous générons par notre activité touristique des déchets, des emballages... nous consommons de l'énergie... rejetons des eaux usées...

Dans ces domaines, nous avons une bonne marge de progression. Même si nous sommes convaincus que nous devons diminuer notre emprunte écologique, tout doit être calibré sur 170 000 visiteurs annuel, ce qui n'est pas une mince affaire !

SME.jpg

Après prospection de diverses démarches à l'échelle nationale, nous avons décidé de mettre en place un outil qui nous permettra d'évoluer de manière progressive en tenant compte de l'ensemble des domaines de l'environnement (air, eau, déchets, bruit, sol...) et en faisant participant l'ensemble des salariés... et des visiteurs ! Son nom ? le Système de Management Environnemental (SME), malheureusement pas une nouvelle donnée d'oiseau picarde  !

Cet outil fonctionne un peu comme une programmation de machine à laver en 4 cycles qui se répètent inlassablement : analyser (les tâches...), réaliser (laver le linge), contrôler (l'efficacité de la lessive), améliorer (réajuster le dosage...).

Concrètement ?

Dans les 3 prochaines années, plus d'une soixantaine d'actions correctives, prospectives ou évolutives vont rythmer notre quotidien. Le tri des déchets sera probablement "le premier gros pavé jeté dans la mare"... (ou plutôt dans la benne à gravats !). Cette action à elle seule représente un investissement temps et budget non négligable. Egalement un ensemble de bonnes pratiques se greffera aux moyens mis en oeuvre...


Ecrire un commentaire - 0 réactions

accueil_80.gif home-marquenterrenature-orange.png

Derniers Commentaires

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés