Votre espace

Lundi 1 septembre 2008 1 01 /09 /Sep /2008 14:22

Voilà une fin de mois qui se termine bien. Samedi 30 fut le premier jour du mois d’août vraiment ensoleillé avec un ciel clair et un vent d’est. Le résultat ne se fit pas attendre. Comme une fenêtre qu’on ouvre (les conditions furent bonnes sur toute l’Europe !) les migrations planeurs se sont engouffrées dans ces conditions favorables. Dès 10h avec les premières thermiques, les bondrées apivores migrent en carrousel les unes derrière les autres, et cela jusqu’en milieu d’après-midi. Ce rapace proche de la buse variable s’en distingue à ses ailes plus longues, au vol souple, et à la tête allongée sortant nettement des épaules. Son régime alimentaire basé sur les insectes notamment les hyménoptères et leur cousin l’oblige à hiverner en Afrique de l’Ouest.



Plus de 50 éperviers sont comptés sur la journée passant au dessus du point de vue en longeant la forêt de pins, ou rasant les dunes du parc avant de traverser la baie de Somme en direction du sud-est. Si certains d'eux viennent des Pays-Bas, d’autres peuvent venir de Finlande ou d’Allemagne. Ils profitent du survol de la réserve pour essayer de capturer les nombreuses bergeronnettes grises en stationnement. D’autres éperviers tentent de capturer les petits limicoles comme les guignettes ou les grands gravelots. De nombreux busards des roseaux descendent vers le sud en provenance des Pays-Bas. Ils sont en majorité des jeunes au plumage chocolat tout neuf, mais il est toujours intéressant de voir un mâle adulte en plumage bicolore.

En moins grand nombre sont passés aussi des faucons hobereaux, busard Saint-Martin et probablement un jeune autour des palombes. Le lendemain avec le vent passant au nord-ouest, les mouvements de rapaces furent beaucoup plus faibles. Samedi 1 septembre, des cigognes blanches juvéniles se posèrent en soirée. Un de ces oiseaux est porteur d’une bague hollandaise. Le lendemain à 11h00, profitant des quelques thermiques, le groupe est reparti plein sud-est. Septembre s’annonce bien pour les spatules, puisque dimanche 249 individus sont notés aux postes 6 et 9 !


Ecrire un commentaire - 0 réactions
Mardi 5 août 2008 2 05 /08 /Août /2008 14:08
Les photos de cette rubrique ont été prises par de nombreux photographes passionnés lors de leur visite sur le Parc ou de l'utilisation des affûts photos. Merci à tous !

5 août 2008 - Poste d'observation n°6 (Canon EOS Mark II, 500F4)

Barges à queue noire (Yann DUPONT)

Toutes les photos du 10 avril 2007 au 10 juillet 2008 (archive - PDF 3.28 Mo) : télécharger ici

Ecrire un commentaire - 1 réactions
Mardi 5 août 2008 2 05 /08 /Août /2008 13:44

Premières grandes marées estivales de l’année et les oiseaux furent vraiment au rendez-vous. 5870 huîtriers-pie sont arrivés dès 11h00 pour se poser sur le vaste reposoir des postes 4 et 5. Le vent amplifiant le fort coefficient de marée, les oiseaux n’avaient plus de zones libres d’eau en estuaire. La majorité de ces huîtriers sont des juvéniles au bec et aux yeux sombres et au collier blanc. Ils sont surtout originaires des Pays-Bas, d’Allemagne, de Belgique ou d’Angleterre. Les courlis corlieux dont l’effectif dépasse les 200 sont posés à proximité ou même au cœur des huîtriers pour se protéger du vent. En périphérie se tiennent les grands gravelots et les bécasseaux variables.

Les courlis cendrés (plus de 800) préfèrent se poser sur les prairies rases du poste 7. Il ne faut guère tarder avec eux car vers 15h00 les oiseaux rejoignent déjà les vasières de l'estuaire qui commencent à se découvrir.


Le poste 2 est surtout fréquenté par les avocettes (220) et les barges à queue noire qui profitent des niveaux d’eau bas pour se nourrir sur place. Une vingtaine de bécasseaux cocorlis venus de Sibérie ont encore leur superbe plumage roux quelque peu défraîchi tout de même par le début de la mue. Sternes caugeks et pierregarins se mêlent au reposoir de mouettes rieuses. Une partie de "nos" jeunes cigognes blanches nous ont quittées, accompagnées de jeunes adultes, pour leur première grand voyage. Un jeune oiseau porteur d’une bague orange annonce l’arrivée d’oiseaux belges. "Nos" jeunes spatules nées dans la héronnière commencent elles aussi à nous quitter alors qu’arrivent les jeunes spatules nés sur les îles des Waddenzee aux Pays-Bas. Août est vraiment un mois où tout change d’un jour à l’autre…>


Ecrire un commentaire - 0 réactions

accueil_80.gif home-marquenterrenature-orange.png

Derniers Commentaires

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés