Votre espace

Lundi 14 novembre 2011 1 14 /11 /Nov /2011 09:46

Un magnifique reportage de Bertrand Boudaillier...

marquenterre201110160003

Le Pinson du nord en question a attiré mon attention en se posant dans les arbres, mon déplacement lent et discret a évité son décollage intempestif (tant mieux !).

marquenterre201110160001

Le Pic noir mâle en question nous a fait une exhibition de plus d’une heure ce dimanche, pour le plus grand bonheur des observateurs se rendant à la héronnière.

marquenterre201110160002

Trop occupé à se nourrir il n’a pas semblé dérangé d’attirer autant l’attention, un vrai BTP ce pic !

marquenterre201110160004

Le Geai des chênes en question posté sur un arbre a décollé en flèche en me voyant ajuster mon objectif et a bifurqué sur la droite, me dévoilant son profil. Notez bien qu’il a stocké plusieurs glands dans sa bouche (un vrai hamster ! ).


Ecrire un commentaire - 4 réactions
Jeudi 3 novembre 2011 4 03 /11 /Nov /2011 10:16

Par une belle journée de fin octobre, moment intense en émotion avec l’observation exceptionnelle d’un couple de faucon pèlerin, posé ensemble pendant un court instant, à environ 100m face au poste 7 !

Soudain un individu décolle provoquant la panique générale parmi tous les oiseaux en reposoir. Au cours de cet envol, le faucon n’a rien capturé.
Le faucon pèlerin est un rapace diurne, la femelle est plus grande que le mâle, le couple est fidèle pour la vie. Il niche sur les corniches des falaises côtières et intérieures, en montagne et dans les zones urbaines sur les grands édifices.
Il se nourrit principalement d’oiseaux, capturés en vol, grâce à sa vitesse de pointe, supérieure à 300km/h, atteinte lors d’un piqué vertigineux !
Texte et photos : Armelle GUILLO
AG 20111028 4 faucon
AG 20111028 3
AG 20111028 2
AG 20111028 1

Ecrire un commentaire - 11 réactions
Vendredi 21 octobre 2011 5 21 /10 /Oct /2011 09:56

Images assez rares pour ne pas dire exceptionnelles que celles de cette famille de sangliers prises la semaine dernière au parc. En effet, il assez peu fréquent de pouvoir observer en plein jour ces mammifères, devenus au fil du temps, par peur de l’homme, essentiellement nocturnes.

Le sanglier est omnivore, il consomme beaucoup de végétaux, des glands, des noix et des céréales, mais également de petits mammifères, des vers, des mollusques, des insectes mais également des oiseaux. Sur les images, nous observons la laie s’apprêtant à manger un goéland - qui était vraisemblablement déjà mort - et qu’elle partagera avec ses petits. (poste d'observation n°4 côté mer)

Texte et photos : Robert GHEVAERT & Guy SADET

RG-GS_20111011_1.jpg

RG-GS_20111018_3.jpg

RG-GS_20111018_2.jpg


Ecrire un commentaire - 9 réactions
Mardi 18 octobre 2011 2 18 /10 /Oct /2011 10:24
En cette saison dans le parc du Marquenterre l'insecte le plus visible est certainement la libellule rouge appelée Sympetrum striolatum. On peut la voir posée sur les barrières entre le poste 10 et la sortie au niveau de la Maison du Parc surtout par beau temps et lorsqu'il y a peu de vent. C'est une libellule (odonate / anisoptère / libellulidae) de 45 mm de long. Sur les photos, on voit un mâle reconnaissable à sa couleur rouge et à la forme de son dernier segment abdominal. Les femelles sont de teinte jaunâtre. Le Sympétrum strié peut être facilement différencié des autres espèces de sympétrum par les stries jaunes et noires sur les pattes.
Les premiers adultes apparaissent vers le mois de juin, mais c'est surtout de septembre à novembre qu'il sont les plus nombreux. J'ai même déjà photographié des accouplements le 20 novembre. Lorsque les oeufs sont pondus en début de saison ils éclosent rapidement, par contre si la ponte à lieu fin novembre les oeufs passent l'hiver pour n'éclore qu'au printemps.
C'est sans doute la libellule la plus facile à approcher et donc à photographier, ce qui permet de faire des gros plans à quelques centimètres comme ici pour la tête ou la jonction entre les ailes et le synthorax.
Texte et photos : Jean-Michel DUPONT
JMD 20111014 2
JMD 20111014 1
JMD 20111014 4
JMD 20111014 3

Ecrire un commentaire - 3 réactions
Mercredi 5 octobre 2011 3 05 /10 /Oct /2011 15:20

Pour un photographe il ne peut y avoir de mauvais temps, un jour venteux et pluvieux ne doit pas nous interdire la "chasse photo" ! Les conditions ne sont pas optimales ce dimanche, mais quelques oiseaux sont au rendez-vous.

Un Grèbe castagneux est fort occupé à plonger à la recherche de ses proies aquatiques, difficile à cadrer lors de ses cours séjours en surface.

La Grande aigrette est un oiseau que j'apprécie pour sa technique de pêche, remuant parfois le fond à l'aide de ses pattes avant de frapper l'eau et de ressortir avec sa proie. Attention de veiller à bien peaufiner les réglages de son appareil photo pour garder le relief des plumes blanches.

Les Cygnes chanteurs, ici au nombre de quatre : j'ai apprécié le fait qu'ils étaient posés sur une digue, occupés à nettoyer leurs plumes, me permettant d'utiliser un ciel chargé comme fond, un contraste fort que je trouve plaisant.

Prochain rendez-vous début octobre pour la ou les prochaines visites, mais avec Madame cette fois... !

Texte et photos : Jacky Naëssens

20110918_Marquenterre_0015_w-copie-1.jpg

20110918_Marquenterre_0007_w-copie-1.jpg

20110918_Marquenterre_0013_w-copie-1.jpg


Ecrire un commentaire - 3 réactions

accueil_80.gif home-marquenterrenature-orange.png

Derniers Commentaires

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés