Bienvenue

Vivez l'actualité nature de la baie de Somme et du Marquenterre en direct ! Les oiseaux, les phoques, les insectes... au fil des saisons raconté par des passionnés de la nature ! Bonne visite...

  4 visiteur(s) en ligne actuellement !

ico_envoyer.gif  "Partager mes photos..."

Jeudi 19 mai 2011 4 19 /05 /Mai /2011 08:38

La Bouscarle de Cetti ou la Locustelle tachetée sont deux passereaux communs pour nos oreilles mais plutôt rares pour nos yeux ! Ils vivent dans des zones arbustives denses, passant leur temps à émettre leur chant puissant (une bonne compensation du plumage terne) pour le territoire. Photos ci-dessous prises par Pascale (merci).

2011-04-21 04
Pascale, habituée de la réserve, en plus de l'observer pour la première fois, nous la montre par sa photo ! (Locustelle tachetée)

2011-04-10 02

2011-04-21 03
Ici, Pascale nous rapporte qu'elle observe pour la première fois cette avocette "pêcher des vers" sur la terre ferme, nettoyant ensuite le ver façon huîtrier !

2011-04-10 01


Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 18 mai 2011 3 18 /05 /Mai /2011 08:05

Les niveaux d'eau bas des plans d'eau ne pénalisent pas les limicoles et échassiers, au contraire. La nourriture devient plus accessible ; chevaliers, échasses ou avocettes en profitent pleinement ! Sur le petit parcours il n'est par rare d'y observer ces petits limicoles qui se sont habitués aux passages des visiteurs "encadrés" par les cheminements. Ci-dessous un Chevalier aboyeur. Merci à Jean BRUYERE pour les photos.

2011-05-03 JeanBruyere 03

2011-05-03 JeanBruyere 04

2011-05-03 JeanBruyere 02

2011-05-03 JeanBruyere 01


Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 16 mai 2011 1 16 /05 /Mai /2011 14:06

Merci à Benoit HENRION

2011-05-02 BenoitHenrion 04

2011-05-02 BenoitHenrion 05

2011-05-02 BenoitHenrion 03

2011-05-02 BenoitHenrion 02


Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 10 mai 2011 2 10 /05 /Mai /2011 17:25

Il y a des périodes comme çà où tout s’accélère, où il y a tant de choses à voir et à vivre qu’on a peine à les décrire : c’est la saison de la reproduction.

L’effervescence est palpable, partout… Les chœurs matinaux des mâles de passereaux sont à leur comble. Mais déjà, ils s’apaisent tout occupés qu’ils sont à nourrir les jeunes.

Les chants redoubleront d’ardeur avant d’entamer la frénésie de nourrissage de la 2ème couvée. Déjà, partout sur les chemins, les piaillements des oisillons fraîchement éclos se font entendre, cris aigus à l’approche des parents nourriciers.

L’agitation du Poste 1 n’est plus à démontrer. La clameur des cris de la colonie de Mouettes rieuses se fait entendre de loin : Cris d’intimidation, parades, danses, accouplements, battements d’ailes, tout est un spectacle permanent. Une Avocette élégante au milieu des Mouettes rieuses se lève de son nid et donne le relais à son partenaire. Elle laisse apparaître en se levant leur future progéniture, apparition fugace des œufs, couleur de camouflage, moment touchant lorsque l’on connaît l’obstination et la ténacité de ces oiseaux pour la couvaison et la défense de leur nid.

Et enfin la Héronnière… incroyable endroit réunissant la colonie des oiseaux que l’on regroupe communément sous l’appellation des « grands échassiers » : les Hérons cendrés bien sûr mais aussi les Cigognes blanches, les Aigrettes garzette, les Spatules blanches et enfin quelques couples de Hérons gardeboeufs et le nocturne Héron bihoreau. Tout ce joyeux  petit monde niche dans les hauteurs de la forêt de pins et fait ressembler cet endroit à un ballet aérien incessant : On comprend l’intensité de ces allées et venues lorsque l’on sait que ce lieu réunit plus de 200 nids !

Oiseaux transportant des matériaux débutant juste leurs nids, tandis que d’autres en sont à nourrir leurs petits. Les différents sons et cris identifient leurs auteurs : en fond sonore, le « tac tac » insistant des quémandes des petits de Hérons entrecoupées des gargouillements sympathiques des mâles d’Aigrette garzette et des cris rauques des adultes de Hérons cendrés. Une Cigogne blanche claque du bec à l’approche de son partenaire qui revient sur le nid. Premiers nourrissages des cigogneaux : petites têtes encore fragiles qui en se dressant laissent apparaître leurs becs noirs.

Spatules blanches transportant au bout de leur drôle de bec, une seule branche alors que d’autres nids de Spatules blanches montrent déjà des petits bien dodus… Petits aux yeux globuleux avec un bec plus court et de couleur rose. Normal… ce sont des petits… !

Corinne VASSEUR, guide naturaliste.

Mouette rieuse, construction du nid, 6 mai


Avocette élégante qui couve, 6 mai poste 1

  

Cigognes blanches, 5 mai héronnière

  

Spatule blanche 08 mai


Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires


Les paysages sonores du littoral picard (© Lug Lebel)

Nous contacter

 

BAIE DE SOMME B  
   
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés