Mardi 1 mai 2012 2 01 /05 /Mai /2012 11:25

Le 27 avril, première observation des naissances à la héronnière mais aussi premier sacrifice de cigogneaux.

Après avoir couvé les œufs plus d'une trentaine de jours, les cigognes nous permettent d'apercevoir leurs progénitures. Je profitais du spectacle lorsque subitement j'assistai à "l'exécution" d'un jeune. Surement trop faible pour continuer sa vie (dure loi de la nature) ?

Sur les images nous pouvons quand même voir une petite tête sortant timidement du nid.

Daniel SIMONNOT (Nikon D300 - 800mm F13 1/200sec ISO200)

2012-04-27 DS 3

2012-04-27 DS 2

2012-04-27 dS 1

 

Décryptage par Philippe Carruette, responsable pédagogique

Le mois d’avril froid, venteux et pluvieux (120 mm d’eau) n’a pas été favorable aux poussins de grands échassiers comme nous les rapportent les images de M Simonnot. Les jeunes cigogneaux nés il y a une semaine ne supportent pas l’alliance entre froid et humidité. La mortalité est tout de suite accrue. Quand ils sont de petites tailles, les parents les mangent (phénomène de cronisme… rien ne se perd, rien ne se créer… ). S’ils sont plus grands les parents "balancent" les cadavres hors du nid. Cela évite un risque sanitaire dans le nid. Le 30 avril le même phénomène fut observé sur un nid de Héron cendré.


Ecrire un commentaire - 5 réactions
Retour à l'accueil

Commentaires

Merci Philippe pour ces explications. C'est effectivement la dure loi de la nature ...
Commentaire n°1 posté par Véro le 01/05/2012 à 12h05
C'est vrai que c'est toujours durs pour nous, humains, d'assister à un tel spectacle mais c'est pour que les survivants évoluent bien.
Un jour j'ai assisté à une scène horrible : un cygne, le papa, avait jeté un de ses petits (âgé de +/- 2 semaines) sur des pierres, il le harcelait, lui donnait des coups de bec violents car le petit essayait maladroitement de revenir au nid, etc. Les gardiens du parc ont été prévenus, ils ont "sauvé" le petit et conduit à un centre de revalidation. Résultat quelques semaines plus tard : il a fallu euthanasier le cygne car nous (les humains), nous nous sommes rendu compte trop tard qu'il était handicapé. Il lui était impossible de marcher, de se tenir droit, de supporter son propre poids !
Commentaire n°2 posté par Cécile le 01/05/2012 à 20h04
dur dur c'est vrai car en tant que parents on a dû mal à se rendre compte de ce qu'est capaple de faire les animaux a leurs propres progenitures
Commentaire n°3 posté par elo le 02/05/2012 à 12h48
Il me semble que la netteté n'est pas sur la tête. Peut-être la vitesse 1/200e trop lente. Evidemment, juger sur un écran d'ordinateur n'est pas non plus un critère sûr. Sinon bravo pour le reportage. Bien à vous.
Commentaire n°4 posté par Habran Christian le 05/05/2012 à 11h43
Félicitations pour cette série Daniel , pas évident car la distance Observatoire >>> héronnière est assez importante .Encore bravo et merci pour le partage .
Commentaire n°5 posté par ROBERT GHEVAERT le 06/05/2012 à 15h24

accueil_80.gif home-marquenterrenature-orange.png

Derniers Commentaires

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés