Jeudi 26 avril 2012 4 26 /04 /Avr /2012 10:15

Les grandes manœuvres ont commencé depuis un certain temps dans la héronnière du parc où les cigognes, les hérons et surtout les Spatules blanches s’affairent à la construction ou la consolidation... ou tout simplement apportent un "plus" de confort aux nids perchés très hauts dans les Pins Laricio de la réserve.

C’est à un spectacle d’un incessant va-et-vient entre la héronnière et les abords des roselières que nous pouvons observer actuellement les transports des matériaux de construction.

C’est aussi surprenant que spectaculaire : il faut voir avec quelle minutie les spatules choisissent les éléments qui leur serviront de nid ! Une branche en forme de fourche fournira une assise parfaite pour la structure ; pour l’isolation, des roseaux suffiront.

Cet élégant échassier ne ménage pas ses efforts lorsqu’il s’agit de déraciner roseaux ou autres branchages, parfois immergés et d’en évaluer le poids : si c’est trop encombrant – même si le sens tactile développé de son bec peut permettre d’accomplir des prouesses – il en choisira un autre avant de prendre son envol, parfois mal assuré selon l’encombrement de « la marchandise ».

Ce véritable pont aérien durera encore de nombreux jours… pour le plus grand bonheur des visiteurs privilégiés.

Guy SADET (photos prises depuis l'affût photo)

2012-04-24 GS 6

2012-04-24_GS_1.jpg

2012-04-24_GS_2.jpg

2012-04-24_GS_3.jpg

2012-04-24_GS_4.jpg

2012-04-24_GS_5.jpg

2012-04-24 GS 7


Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés